France/Inde : petit aperçu du fossé culturel

2 Nov

Quid de la jeunesse en Inde ? Est-elle aussi fêtarde (je ne vais pas dire débauchée, mes parents me lisent) qu’en France ?

Sondage à l’appui (publié dans le Today India du 26 septembre), je vais vous montrer un peu l’étendue du fossé entre nos deux cultures. Ce serait un peu ambitieux de ma part de vouloir vous expliquer toutes ces différences. Je vais simplement illustrer un peu avec mon expérience, ce que j’ai observé.

La famille c’est sacré.

Les jeunes ici attachent une importance toute particulière à la famille. Il est complètement normal de voir des jeunes (?) de 25 à 30 ans vivre encore chez leurs parents. Je pense que jusqu’à ce qu’il se marie, le jeune quitte rarement le domicile familial. Et même après le mariage, il n’est pas rare que la jeune mariée aille s’installer chez la famille de son époux. D’après ce qu’on m’a dit, ça crée parfois des tensions entre la mariée et la belle-mère qui gouverne encore le foyer.

A la question « Who is your all-time hero ? (Qui est pour vous un héros incontesté?), 26% des jeunes de 18 à 25 répondent ‘mon père’ et 24% ‘ma mère’. Et pour 27% des jeunes, leur priorité est de passer du temps avec leur famille. En théorie, pas de rébellion à l’adolescence…

Les liens entre le jeune et sa famille vont même très loin puisque 57% des 18-25 ans préfèrent le mariage arrangé au mariage choisi. Je n’en ai pas encore rencontrés qui m’avaient confirmé cette préférence pour le mariage arrangé. Je pense que c’est plus le cas en campagne qu’en ville. Mais il n’empêche que le mariage est essentiel ici. J’ai rencontré quelques Indiens qui n’avaient rencontré qu’une seule fille dans leur vie et comptait l’épouser. Pas évident de trouver un célibataire heureux pour l’instant.

Et pourtant, 68% des jeunes se déclarent sexuellement actifs ! (Oui, après le mariage, je passe au sexe, logique.) Mais alors attention, qu’est-ce que le sexe exactement ? Pour 49% des jeunes, le « deep kissing » (le french kiss je suppose) équivaut à une relation sexuelle. Seulement 15% estiment qu’il faut avoir couché pour qu’il y aie eu une relation sexuelle. D’après ce que j’ai vu, les Indiens sont également très pudiques quand il s’agit de montrer des marques d’affection. Entre amis, aucun problème. Il n’est pas rare de voir deux mecs se tenir la main dans la rue en toute amitié. En revanche, pour ce qui est des sentiments, ça devient plus compliqué. Le seul endroit où j’ai vu des couples « proches » (s’embrasser tout au plus), c’était dans un parc bien entretenu en bordure du Gange. Impossible de faire plus romantique.

Howrah Bridge

Ferry reliant les deux rives du Gange

Embarcation de pêcheurs sur le Gange

Embarcadère

La religion… ben c’est sacré aussi !

Autre institution essentielle pour le jeune Indien : la religion.

A la question « Do you believe in God ? », 86% des 18-25 ans répondent oui. Et 76% d’entre eux prient tous les jours. Quand je vous disais que l’Inde est un pays très spirituel. Alors un mec célibataire et athée, c’est pas très commun. Heureusement, les Indiens sont très tolérants. Toutes les communautés religieuses cohabitent sans problème ici. Certes, ils se mélangent très peu, vont dans des écoles différentes et se marient entre eux, mais 90% des jeunes disent avoir un ami d’une religion différente de la leur. Plutôt encourageant…

Quelques photos pour illustrer un peu cet aspect religieux. J’ai fêté Lakshmi Puja avec ma « famille d’accueil ». Lakshmi est une des filles de la déesse Durga. Elle symbolise la prospérité, la réussite. Pour l’occasion, on s’est tous rassemblés dans une pièce face à une statuette de la déesse. Un prêtre qui connait le sanskrit se chargeait du cérémonial. On a enfumé la pièce avec de l’encens. Au bout d’un moment, tout le monde avait les yeux en larmes. A la fin de la cérémonie ont suivi toutes une sorte de rites. Certains ont soufflé dans un coquillage produisant un son. J’ai oublié la signification, je vous redis ça une autre fois. On a aussi passé la main au-dessus d’une flamme, puis au-dessus de notre tête pour se purifier. On a aussi dû lancer des fleurs sur la statuettes. Bon, dit comme ça ça paraît un peu fou. Mais c’était très sérieux. Toutes les générations étaient réunies pour cet événement. Les plus jeunes prenaient ça plus ou moins à la rigolade. Mais on sent que c’est quelque chose qui se transmet de génération en génération et que ce n’est pas prêt de s’arrêter. Tant mieux, tant pis ? On s’en fout. Enfin la cérémonie s’est achevée par un grand repas végétarien. Et sachez que la cuisine bengalie est souvent délicieuse.

     

      

Autre fête religieuse assez marquante à laquelle j’ai pu assister : Diwali. On l’appelle aussi la fête de la lumière. A cette occasion, les rues sont illuminées par des bougies et les gens sortent dans la rue en famille et tirent des feux d’artifice de toutes sortes. Parfois c’est un peu dangereux, mais on oublie le danger et on en prend plein les yeux.

Pour en revenir aux jeunes, rassurez-vous. On partage beaucoup de points communs avec eux malgré les différences. Ils aiment la même musique, les mêmes séries que nous. L’autre jour en sortant de chez moi, certains se sont mis à chanter du Justin Bieber. Vous voyez, on partage même les pires points communs…

Publicités

5 Réponses to “France/Inde : petit aperçu du fossé culturel”

  1. Maman novembre 2, 2011 à 6:51 #

    Merci Robin je commence enfin à me cultiver ! magnifique le choix de tes musiques sur les videos. Par contre essaye de mettre plus de photos ou video ou on te voit avec eux…même si tu « fais » de plus en plus indien on va te confondre !
    Bisous mon fils je t’aime (sentiments persos autorisés ?)

  2. Juliette novembre 4, 2011 à 3:38 #

    Tu me passiones par tes ecrits, c’est super ce que tu vis, continue a nous cultiver de jours en jours… Bisous
    Juliette

  3. Pauline novembre 6, 2011 à 4:41 #

    Je viens tout juste de découvrir ton blog, je me demandais justement comment ça se passait ! Et je pense avoir ma réponse ! Malgré les bons et les mauvais moments, tu sembles profiter à fond de ce que tu vis, alors : Continue !
    Vivement les prochains articles.
    Bisous

  4. tonton lolo novembre 9, 2011 à 6:52 #

    Salut Robin,
    Je suis trés content d’avoir de tes nouvelles par le biais de ce blog, en plus tu fais ça trés bien et c’est super agréable à lire. Continu de nous enchanter de tes récits et plus de photos de toi aussi ce serai super.
    @+ tonton lolo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :